Archives mensuelles : décembre 2018

1er témoignage de covoitureuse : Eveline

Bonjour, je m’appelle Eveline.

Je fais du covoiturage tous les matins avec ma copine de classe. C’est le père de ma copine qui travaille à Sophia et qui nous conduit. C’est plus rapide et plus confortable que le bus ! Un SMS pour nous informer du départ, avec ma copine ; et voilà 😉

Deux fois par semaine, je rentre en covoiturage les jours où avec ma copine on finit  à 17h00 au CIV. Dans ces cas-là, c’est la maman de ma copine qui travaille aussi à Sophia, qui nous conduit. Les autres jours, nous prenons le bus pour rentrer, qui part 15 minutes après la sortie du collège. Mais le bus de 17h part en fait à 17h35, et se retrouve donc dans les bouchons. En bus, je rentre bien après 18h. En covoiturage, on rentre à 17h45. Si les parents de ma copine ne peuvent pas faire le trajet, ce sont mes parents qui nous conduisent.

C’est super pratique, plus rapide et plus convivial qu’en bus. En plus c’est bon pour la planète.

Note de la Maman d’Eveline : « Je me rappelle quand je faisais du covoiturage moi-même (il y a une bonne dizaine d’années), avec ma collègue, nous allions vers le Centre Administratif à Nice ; et au-lieu d’être frustrées dans les bouchons, nous passions de bons moments ensemble, et en plus c’était moins cher ».

Résumé du témoignage :

  • Fréquence : tous les matins et deux après-midis par semaine
  • Origine : Mouans-Sartoux, destination le CIV à Sophia Antipolis
  • Sans appli, via une amie

Création de la communauté CovoitSophia

Dans la même démarche que la 1ère communauté d’usagers du vélo à Sophia (VéloSophia, créée en nov.-2016, et qui compte à ce jour 442 membres dont 90 actifs), à l’Ademe de Sophia Antipolis, à la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis (CASA), à la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse (CAPG), au CNRS – Université Nice Côte d’Azur, au Sophia Club Entreprises,  s’ajoutent : le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, la CCI Nice Côte d’Azur, des élus de la CASA, l’Hôpital privé Arnaud Tzanck de Mougins engagé dans le covoiturage dynamique (comme Thales Alenia Space de Cannes-Mandelieu), Ridygo (Start-up de covoiturage dynamique née à Sophia), DrivekidZ (plateforme grassoise de mise en relation gratuite des parents-enfants, sur les trajets du quotidien), des covoitureurs et TraViSA, tous présents à ce premier atelier du 12 nov.-2018, pour créer ; CovoitSophia.

Cet atelier a fait suite au BootCamp de la Transition énergétique écologique économiques des territoires, organisé les 11 & 12 oct. 2018 sur deux jours, à l’Ademe de Sophia, dont voici des extraits :

Afin de poursuivre ces échanges sur le Défi 11 lié au Covoiturage sur Sophia Antipolis, cet atelier de novembre a été créé, pour engager des premières actions et échanger notamment sur des solutions existantes, pour mettre en oeuvre des incitatifs et des contraintes.

Comme VéloSophia pour le vélo, CovoitSophia souhaite fédérer les usagers du covoiturage dynamique (au quotidien), pour aller sur la technopole. Et pour cela, CovoitSophia a besoin de s’appuyer sur une association locale et existante. Alors, c’est tout naturellement que nous avons proposé TraViSA pour accompagner cette démarche éco-citoyenne. Cette proposition fut acceptée à l’unanimité par les 25 personnes présentes, lors de cette réunion de nov.-2018.

Vous trouverez ci-après le Compte-Rendu de l’Atelier Covoiturage Sophia n°1, du 12/11/2018

CovoitSophia, pour que les personnes puissent se déplacer vers Sophia et le Département des A-M (et vice versa), dans un premier temps ; pour se déployer dans tout le 06 ensuite.

Dans ce démarrage, l’association TraViSA s’est engagée à  poster sur son site, des témoignages de personnes se déplaçant en covoiturage au quotidien. Si vous covoiturez déjà, merci d’envoyer vos témoignages à : travisacontact(at)gmail.com


« Pour covoiturer comme on respire @Sophia Antipolis ».

Pour aller plus loin et discuter ensembleCovoitSophia.slack.com ; sur invitation via : travisacontact(at)gmail.com

Rejoignez-nous lors de notre prochain RDV, lundi 14/01/2019, dès 12h00, dans l’amphi de l’Ademe de Sophia Antipolis. Nous parlerons jusqu’à 13h30 ; et prévoirons une pause en dehors de la salle, pour nous sustenter et/ou continuer les conversations. Inscriptions gratuites et obligatoires, via ce lien