Organisation du 2è Challenge de la mobilité à Sophia

Voici les informations sur ce 2ème Challenge de la mobilité organisé à Sophia, le 21 sept.-2017.

Pour rappel et à l’origine : chaque année depuis 16 ans entre le 16 et le 22 septembre et dans de nombreuses villes européennes, est organisé un événement : la Semaine Européenne de la Mobilité, qui vise à inciter les citoyens et les collectivités à opter pour des modes de déplacements plus respectueux de l’environnement.

Pour cette édition 2017, le thème est : « Pour une mobilité propre, partagée et intelligente » ; et le slogan est : « Partager pour aller plus loin« .

C’est dans ce contexte que le Sophia Club Entreprises (SCE) a décidé de se joindre au mouvement national de l’Ademe via le Challenge de la Mobilité ; en créant son 1er challenge local, le 20 sept-2016 : Challenge de la Mobilité à Sophia : Bilan de la 1ère édition en sept-2016

Vous retrouvez ci-après, le Lien officiel du Challenge à Sophia & le teaser 2017 :

Chloé Sattezzi, Coordinatrice des projets au Sophia Club Entreprises, vous présente l’ordre du jour de la prochaine réunion d’organisation, qui aura lieu ce jeudi 7 sept.-2017 de 14h00 à 16h00 (environ), dans les locaux de l’Ademe de Sophia.

Bonjour à tous,

Nous vous invitons à participer à la réunion d’information dédiée au Challenge de la Mobilité de Sophia, le Jeudi 7 septembre 2017, à 14h00, dans les locaux de l’ADEME (Amphithéâtre), 500 route des Lucioles, 06 560 Valbonne Sophia Antipolis. L’occasion de vous présenter en détails le déroulement du challenge, les actions menées dans le cadre de la Semaine Européenne de la Mobilité sur Sophia et de répondre à toutes vos questions.

A l’ordre du jour :

  • 14.00 : Présentation du Challenge de la Mobilité 2017 (Plateforme web, objectifs, supports de communication, …), Christelle Bortolini (Ademe) & Chloé Sattezzi (SCE)
  • 14.20 : Présentation des partenaires du Challenge,
    Dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité sur Sophia du 16 au 22 sept.- 2017
  • 14.30 : Présentation de l’expérimentation de covoiturage « SophiaStop » et d’animations autour du vélo : Aurélie Millan, Sylvie Ponthus (CASA)
  • 14.45 : Présentation de l’expérimentation « illicoResto » (Lancement le jour du Challenge), Hélène Roy, Camille Bordes & Martine Simon (Envibus)
  • 15.00 : Questions / Réponses
  • 15.30 : Fin de la réunion / Distribution de goodies, gilets vélo, et ballons logotés « Challenge de la Mobilité »

Nous vous remercions par avance de bien vouloir confirmer votre participation mail avant le 5 Sept : csattezzi(at)sophiaclubentreprises.com

Si votre établissement n’est pas encore inscrit, il n’est pas trop tard. N’hésitez pas à nous contacter pour vous accompagner.

Pour mémo, la participation est gratuite, mais obligatoire.

Très bonne journée,

Bien cordialement,

Chloé SATTEZZI

4 réflexions au sujet de « Organisation du 2è Challenge de la mobilité à Sophia »

  1. Ping : Prochaine réunion Vélo Sophia, le 8 sept.-2017 | TRAVISA

  2. Nicolas MAURENT

    Est-il possible de prévoir un enregistrement vidéo de la réunion afin de diffuser à une plus large audience notamment la communauté vélo de Sophia dont la plupart des membres travailleront le jeudi après-midi?
    Merci

    Répondre
  3. Toson

    Bonjour,

    J’approuve cette initiative qui va dans le sens d’améliorer les conditions de déplacement sur Sophia Antipolis (bien que cela me touché peu personnellement… voir plus loin).
    Mais je me demande si il y a une réelle demande dans ce sens, car je fais un constat étrange en ce moment.
    J’habite Sophia Antipolis et je suis en train de vendre mon appartement
    (mon temps de trajet travail domicile est de 15minutes… á pieds !!!!!).
    Et mon plus gros obstacle á la vente, c’est le peu de motivation des travailleurs de Sophipolitains de venir vivre prés de leur lieu de travail.
    Ils préferent vivrent dans des lieux plus « á la mode » comme Nice ou Antibes… quitte á devoir passer un temps fou dans les trajet travail domicile… (sans parler de l’argent dépensé… mais cela est largement compensé par les frais de deplacement versés par les entreprises…).
    Dans mon annonce immobiliere, je situe volontairement mon bien á Valbonne (et non Sophia-Antipolis) et quelle n’est pas le deception de beaucoup d’acquereurs d’apprendre qu’il se situe en fait á Valbonne… Sophia-Antopolis…
    Non parce que c’est moins pratique que le village de Valbonne, Antibes ou Nice… pour aller boire une biere le soir 😉

    A bon entendeur…

    Répondre
  4. Georges

    Bonjour,

    Amere constat de voir les conditions catastrophiques de circulation aux heures de pointes de ces derniers jours (surtout les Lundis et Mardis) : 1 heure pour sortir de Sophia Antipolis, 4 heures pour atteindre Antibes Centre… (les gillets jaunes ne sont pas la raison principale de cet etat de fait car cette situation perdure depuis plus de 15 ans).

    Je constate que l’opération « Challenge de la Mobilité » n’a pas porté ses fruits… les Sophipolitains continuent á pratiquer leurs mauvaises habitudes de déplacement: on prend (presque) tous notre voiture pour rouler sur un réseau routier completement obsolete en ce qui concerne sa capacité, et on se déplace tous aux memes heures: on vient tous pour 9h00, on va tous manger a’ midi pile, et on part tous á 18h00… 🙁

    Je suis terriblement déçu par cette situation qui est le point noir principal de la qualité de vie á Sophia Antipolis (j’y travail et j’y vie).

    Ce point particulier, est selon moi un frein á l’implantation de nouvelles entreprises á Sophia Antipolis: quel décideur voudrait s’implanter dans un endroit oú il sait qu’il aura du mal á attirer des profiles d’exception, qui pourront etre rebutés par les conditions d’acces á leur travail ???

    Maintenant on peut se demander ce qui peut etre améliorer pour corriger cette situation inacceptable.
    Oui « innacceptable » est le qualificatif qui me semble le plus approprié, bien que la grande majorité des Sophipolitains se soit résigné á cet état de fait: passer une heure dans sa voiture, pour juste sortir de Sophia, cela fait partie de la normalité pour eux (pour moi c’est inconcevable, et j’ai fait le choix de vie d’habiter á 10 minutes de mon lieu de travail… á pieds !!!! Vous me direz que tout le monde ne peut pas faire ce choix… je vous l’accorde, mais une une grande partie des travailleurs sophipolitains habitent hors de Sophia par pure convenance personnelle… il est vrai que prendre une biere le soir á Antibes ou Nice, c’est plus agréable quand on n’a pas besoin d’y aller en voiture… et tant pis si on galere pour aller au boulot 5 jours par semaine).

    Les dirigeants vont nous parler du projet de bus tram. J’ai bien peur que ce projet ne resolve rien du tout, pour la simple raison, de bon sens, que le bus tram enlevera des capacités de circulation automobiles’, qu’il ne compensera pas (je pense aux voies automobiles qui seront allouées au bus tram: ex: la petite route, bien pratique, qui permettait de sortir de la station á essence de Carrefour et d’acceder directement ou rond point « Des Trois Moulins »… maintenant il faut se « tapper » le detour par le rond surchargé de l’entrée d’autoroute…).
    Oú sont prévu, les futurs grands(immenses) parkings qui permettont aux automobilistes de laisser leur sacro-saintes voitures, aux entrées de Sophia et de prendre le bus tram pour rejoindre rapidement leur lieu de travail… et surtout de sortir rapidement de Sophia le soir ??????).

    Peut etre une suggestion: pourquoi ne pas construire un site web ou les sophipolitains indiqueraient leur plages horaires d’arrivée et de depart. Ce site pourrait alors leur conseiller les heures « les moins défavorables ». Il permettrait une sorte de regulation du traffic routier… un « Bison Futé Sophipolitain » en quelques sorte.

    Bref… je suis terriblement inquiet et déçu par les perspectives actuelles et futures de déplacements « sophipolitains » 🙁
    (je me parle meme pas des projets démentiels de futures implantations commerciales qui vont attirer encore plus de clients-voiture… sans que le réseau routier soit modifier en consequence).

    Bon, vous ferez ce que vous voulez de ce mail… j’en avais gros sur la patate (suite au 2 derniers jours de circulation catastrophiques qui m’ont empecher de sortir de Sophia le soir: je n’accepte pas de passer une heure dans ma voiture pour faire 5 km) et j’avais un petit quart d’heure devant moi.

    Bonne continuation… et bon courage á tous ceux qui ne viennent pas á pieds ou en 2 roues á Sophia,
    Georges (travailleur et habitant de Sophia Antipolis).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *